A nos amis libanais…

Un mois après la tragédie qui vous a atteints, nous sommes impressionnés à l’IMF par le courage et l’énergie que vous montrez face à une situation qui pourrait paraître désespérée à beaucoup.

Nous étions à Beyrouth il y a un an – juillet 2019 – pour le congrès de l’AIFRIS qui s’était tenu à l’Université Saint Joseph et nous avions été fortement marqués par la qualité de votre accueil et la richesse des conférences et communications qui y furent tenues.

L’heure est à la reconstruction sur tous les registres : matériels évidemment, mais aussi et surtout sociaux et moraux.

Comment, en tant qu’Institut de formation et recherche en travail social, l’IMF peut-il y contribuer ?

Nous sommes prêts à mobiliser, avec nos amis du Mouvement social libanais, notre expérience dans le développement et l’économie sociale et solidaire, expérience acquise dans les pays du Maghreb depuis de longues années.

Les lignes d’actions ne manqueront pas et c’est à cela que nous allons travailler.

 

Bernard Lion, Vice-président de l’IMF
François Teissier, Président de l’IMF

Lien Permanent pour cet article : https://www.imf.asso.fr/pages/?p=5180